Petit retour en arrière

Publié le 7 Avril 2016

Petit retour en arrière

Il y a presque un an, j'avais écrit ça " Ainsi soit-il ". A cette époque je ne connaissais pas Erevan, mais elle, avait déjà lu et relu cet article et l'avait gardé de côté, dans un coin de son ordinateur...

Il n'y a rien qui soit plus gratifiant, plaisant, agréable, que de savoir qu'au moins une personne, même une seule, s'identifie parfaitement, mots pour mots, sentiments pour sentiments, à travers quelque chose qui est sorti de votre imagination. Aujourd'hui que je connais Erevan, je suis presque touché de voir cet article ressurgir, de la voir se l'approprier et j'ai le sentiment bizarre de l'avoir écrit pour elle avant même de la connaître.

Alors je l'imagine ce matin, dans ce salon très masculin, déterminée, les mots en tête et les images de modèles qu'elle a collecté sur son téléphone. Tout comme j'imagine ce coiffeur, toujours un peu réfractaire à recevoir des jeunes femmes dans son salon, séduit par son enthousiasme, son énergie, son esprit.

Ce matin Erevan était un garçon, juste le temps de faire couper ses cheveux, exactement comme elle le souhaitait, tenter ce style, essayer "le fade" et garder sa mèche presque intacte, sentir sa nuque rasée et se séduire elle même.

Petit retour en arrièrePetit retour en arrièrePetit retour en arrière

" Pas trop court tout de même... sinon ça fait garçon..." elle a repensé à cette phrase de l'article en baissant la tête pendant que la tondeuse ratiboisait son cou.

" Garçon? ...Oui peut être, mais joli garçon tout de même " poursuivait le texte dans sa tête...

Et ça lui va bien, parce que des fois Erevan, elle aime bien être un peu garçon. Des fois...

Photos : Erwan Leto

Coiffeur : Le Baronet Noir Barber, 31 rue Cuvier, 69006 Lyon

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs, #Divers & variés, #Portrait

Repost 0
Commenter cet article