Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Mauvais garçons

Rae Tutera et Alana Lucia devant Blind Barber

Rae Tutera et Alana Lucia devant Blind Barber

Ohlala! Mais il faut pas rester là mon p'tit m... enfin ma p'tite d... enfin vous là quoi! Non parce que là y a trouble à l'ordre... des choses. Vous comprenez, si c'est pas conforme, on peut pas accepter ça, ça créer de la confusion et la confusion c'est pas bon pour not' jeunesse qui après se retrouve... confuse.

En réalité, c'est un peu comme dit Alana la coiffeuse dans l'article de Refinery 29 " Why women are opting out of the hair salon ", ce qu'elle aime, elle, c'est couper les cheveux. Peu importe qu'il s'agisse de femme ou d'homme. Mais elle constate que les femmes sont de plus en plus nombreuses. Peut être qu'auparavant dit-elle, toutes celles qui avaient envie de le faire, n'osaient pas à cause du regard de certains qui considèrent cela comme "pas joli" ou "pas féminin". Et puis il y en a eu une, puis deux... puis le mouvement a pris une certaine ampleur, ne serait-ce que pour tenter l'expérience.

Rae Tutera le souligne, le salon de coiffure est un lieu social et longtemps les salons pour hommes sont restés comme des "clubs" très fermés, faisant preuve de misogynie. Mais à partir du moment où la coupe recherchée correspond à tous les critères de la coupe habituellement produite dans ce lieu, la barrière est franchie et les femmes peuvent également retrouver cet esprit de communauté, même dans un "barbershop". Elle même s'y arrête chaque semaine et retrouve son amie Alana pour sa coupe. Parce que cela aussi est sans doute nouveau, les femmes sont souvent coiffeurs, elles aussi, dans ces endroits.

Finalement, comme cela a toujours été, on retrouve devant le salon, client(e)s et coiffeurs en train de papoter en buvant un café, s'arrêtant juste pour dire bonjour et blaguer, ou pour se faire couper les cheveux, abolissant l'exclusivité masculine du lieu qui conforte son statut social. Et l'important n'est pas que l'on soit homme ou femme, mais simplement qu'on aime les cheveux courts.

Oui bon ben... ça va pour cette fois, mais n'empêche que quand on s'y r'trouve plus comme ça eh ben c'est pas pratique...

Photo : Cait Oppermann

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article