Grasse matinée

Publié le 28 Mars 2016

Grasse matinée

Elle se dit que c'est dimanche et qu'elle peut bien rester encore au lit. Elle se laisse envahir par la langueur, garde les yeux clos, enfouie sa tête au creux de son bras, tiède.

Elle se dit qu'elle a de la chance et toutes les raisons d'être heureuse. Elle sait bien que tout cela ne dure pas et qu'il faut en profiter lorsque c'est là.

Elle se redresse soudain et les yeux toujours fermés, se gratte le crâne, ébouriffe ses cheveux. Elle se dit que le soleil et la mer les ont un peu desséchés. Elle se dit qu'elle devrait aller chez le coiffeur. Elle se dit qu'elle va les faire couper plus courts et que sa mère va encore la maudire lorsqu'elle l'aura fait. Elle se dit qu'elle aime bien ce blond qui lui donne un air d'ange. Elle sourit.

A travers la baie le soleil commence à mordre... Une odeur de café chaud, de pain grillé... Elle se réfugie sous le drap de coton qu'elle fait voler comme une grand'voile qu'on lance au mat. Elle retrouve la torpeur du sommeil, caresse sa nuque, la tête posée sur le bras...

Elle se dit qu'il faudrait bien profiter de ce beau temps, de ce café chaud et de ce pain grillé... Puis elle s'endort.

Photo: Conie Suarez Bravo

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses, #Divers & variés

Repost 0
Commenter cet article