Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Coupe-chou

Photo: The House of Pop

Photo: The House of Pop

Le nom est presque aussi effrayant que l'instrument. Rasoir droit, sabre, coupe-chou, quand on sait qu'à l'époque on parlait d'un petit sabre de fantassin et que le chou en question était la tête de l'adversaire... Par chance cette lame d'acier au fil affûté sur le cuir reste sans danger, tant qu'elle repose dans son manche.

L'habileté avec laquelle elle a saisit l'instrument, rassure, sa dextérité donne confiance. La lame a renvoyé un éclat de lumière sous l'éclairage et doucement s'approche de la chevelure humide que le peigne ordonne. Puis, toujours aussi délicatement, par petits coups, déchire le cheveux avec une léger crissement, ou à même la peau, nettoie les contours de la coupe...

Mais....?

Sur ce lourd fauteuil de barbier, c'est bien une femme qui offre sa nuque délicate et à son côté, c'est bien une femme qui lui coupe les cheveux, si courts. Et ce rasoir que seuls les barbiers d'antan étaient habilités à faire virevolter sur la couenne des hommes nantis, c'est bien dans les doigts fins et manucurés d'une femme qu'il évolue à présent...

Ça n'a l'air de rien finalement, mais cette image est tout de même bien symbolique. Non?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :