Català bella

Publié le 4 Mars 2016

Photo: Beli Klein

Photo: Beli Klein

Dans l'azur de Barcelone, son image en contre plongée, son regard posé sur l'horizon et sa mine concentrée, sont à tel point un portrait magnifique de femme aux cheveux courts que je ne résiste pas à cet éloge.

Elle a un pseudo qui claque comme un nom de guerre et je lui prête volontiers cette métaphore de guerrière quand elle chevauche sa Triumph, bottée et casquée comme une chevalière moderne. Mais la comparaison s'arrête là. Tant de gentillesse, de joie de vivre et de positivité n'envoient que des bonnes ondes à celles et ceux qui la côtoient.

Il y a plus d'un an, Beli Klein m'a parlé d'elle ici, un portrait sans détours et depuis j'ai souvent eu l'occasion dans ces pages de l'évoquer. Aujourd'hui, avec cette photo, je me rend compte à quel point Beli est proche du symbole, un concentré de toutes ces qualités de femmes aux cheveux courts qui font mon admiration. Il y a, sous son allure androgyne, ce masculin finement cultivé, une femme, forte et déterminée qui protège sa féminité, qui ne la renie pas, qui en est fière au contraire, une tendre rebelle qui brise les codes, les adapte et se les approprie dans une personnalité toujours positive, sachant prendre le temps d'admirer la nature et lui rendre grâce comme foncer à 100 à l'heure sur son bolide d'acier pour ne rien perdre de sa jeunesse.

Oui décidément j'aime cette photo d'elle, comme l'image de toutes les femmes aux cheveux courts, fières et insolentes, incarnée par une belle personne.

Beli Klein sur IG

​http://www.beliklein.com

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article