Ça sent l'printemps

Publié le 15 Mars 2016

Bea R. Déniz

Bea R. Déniz

D'un rayon de soleil elle a fait son printemps et ces beaux jours sont comme une grande respiration, un souffle qui chasse la grisaille et fait naître des envies.

Envies de légèreté, de corps nus, de peau ambrée, envies de plage et d'embruns iodés, envies de sourires et d'amour, de caresses, de câlins, de douceurs sensuelles...

Elle a mis une robe fleurie et dessiné ses lèvres d'un rouge éclatant. Il y a de l'impatience, de la pétulance, un besoin impérieux, comme le désir...

Elle sourit dans le miroir au fur et à mesure que d'une tondeuse agile, sa coiffeuse dégage ses oreilles délicates et rase sa nuque fragile. Elle en frissonne, ferme les yeux, imagine tant de caresses et s'exaspère d'attendre encore avant de passer ses doigts sur son cou...

Au soleil ses cheveux brillent et se colorent de reflets tandis que la chaleur des rayons estompent la pâleur de la peau nue fraîchement dévoilée. De la main elle protège sa nuque et, doucement, très doucement, voluptueusement, la laisse remonter et glisser sur ses cheveux ras, comme un plaisir secret.

Tous ces petits bonheurs... ça sent l'printemps.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article