Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Tu ne tueras point (Ex.20.13)

Tu ne tueras point (Ex.20.13)

Oui, enfin ça c'est la théorie. Parce que dans la réalité, quand tu sors de chez le coiffeur avec une coupe horrible, une couleur pisseuse, une frange trop courte et une tête qui ne te revient pas ( la tienne ), eh bien on est tout de même pas loin de l'homicide volontaire.

C'est facile d'en rire ou de plaisanter sur le sujet... N'empêche. On a beau se dire que ce ne sont que des cheveux, que cela repousse, que rien n'est définitif et qu'il faut un peu de patience, on a beau être là pour consoler et rassurer celle qui est la victime de ce sabotage, lui dire que ce n'est pas si grave, que non elle n'est pas moche... eh ben on est tout de même au bord du meurtre.

Tu ne tueras point (Ex.20.13)

Parce qu'il y a encore des salons de coiffure qui trouvent intelligent de confier à l'apprentie ou à la stagiaire, le soin de s'occuper d'une nouvelle cliente, au lieu de lui apporter le meilleur est s'assurer de sa fidélité et parce qu'une bonne coloriste n'est pas forcément douée en coupe, ou naturellement visagiste... Bref! Les catas ça existe et là bien sûr vous avez les larmes aux yeux et juste l'envie de vous dissoudre dans l'atmosphère en sortant de cet endroit.

Mais en fait, tout ça c'est comme le sujet de ce blog. Parler des femmes aux cheveux courts...Pfffft quelle plaisanterie, quelle futilité.

Ben oui et non. Non parce que l'estime de soi, la confiance, l'assurance... tout ça, personne ne peut dire que c'est inutile. Et une coupe de cheveux n'est pas simplement un accessoire de notre vie, mais bien l'expression d'une part de notre personnalité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article