Rien comme avant

Publié le 20 Février 2016

Rien comme avant

Je ne sais plus trop pourquoi ou comment j'étais capable, en plongeant mon regard sur une photo d'un magazine ancien, de laisser mon esprit dans son état le plus vagabond et raconter une histoire toute improbable pour parler de cette femme aux cheveux courts qui en était le sujet.

Eh bien je ne sais plus, comme si mon crâne était vide, asséché d'émotions, incapable de m'emporter dans l'atmosphère de cette femme, d'évoquer son sein à travers le voile de tulle, d'imaginer l'odeur de ses cheveux courts, un parfum de monoï transporté par une brise à peine perceptible...

D'un geste elle pourrait balancer la masse de ses cheveux d'une joue sur l'autre ou les rejeter en arrière sans jamais perdre le charme étrange ou ambigu que lui confère sa nuque toute tondue...

J'aurais pu m'évader avec elle aux Maldives ou dans les ruelles brûlantes de Malaga, lui inventer un rôle, une humeur, un sentiment... Je n'en ai plus. Je me sens sec comme un sarment, stérile comme une terre épuisée... pourtant je m'obstine.

Photo: Jacques Olivar

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article