Et n'en faire qu'à sa tête

Publié le 5 Février 2016

Et n'en faire qu'à sa tête

Finalement, elle est vraiment sans ambiguité cette expression, parce qu'en ne faisant qu'à sa tête, on fait le choix

1/ de ne faire que ce que l'on veut, sans s'occuper de l'opinion des autres

2/ de ne s'en prendre qu'à sa propre image.

Pourtant ces deux options semblent toujours contestées par "le plus grand nombre", qui, peut être, se sent vexé qu'on n'accorde pas plus d'intérêt à son opinion et ne supporte pas qu'on fasse "son intéressant" en ayant la tête qui dépasse de la foule.

Alors du coup, l'impression persiste qu'il faille être sacrément audacieuse, déterminée, pour oser la confrontation avec la foule molle prête à se montrer sévère face à celles qui n'en font qu'à leur tête.

Mais en réalité il n'y a pas d'affrontement ni de lutte. C'est un bluff et l'on s'aperçoit que passées les petites réflexions hargneuses, revanchardes et impuissantes qui sont lâchées presque à voix basse, l'héroïne aux cheveux décolorés, la nuque toujours rasée à la tondeuse, fraichement, méticuleusement, finit toujours par séduire, grâce aux qualités que tout ces détails inspirent...

N'en faire qu'à sa tête, après tout, c'est juste une question de personnalité.

Photo: Gwénaël Moreau

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

s 28/02/2016 13:33

Tiens Jeanne Added...