Tant d'émotions

Publié le 26 Janvier 2016

Illustration: Jon Whitcomb

Illustration: Jon Whitcomb

Pourquoi, après l'ultime coup de ciseaux, après le dernier coup de blaireau époussetant les petits cheveux coupés qui parsèment le cou, au moment où la cape s'envole, comme dans un tour de prestidigitation, la faisant apparaitre nouvelle, l'émotion soudain est si forte que parfois les larmes inondent le regard.

Le coiffeur s'inquiète, est-ce que c'est trop court, est-ce qu'elle est déçue? Mais non, le sourire malgré les yeux mouillés, est là. Elle est heureuse, contente, satisfaite... émue "aux larmes" de cette nouvelle image d'elle-même...

C'est étonnant, tous ces sentiments qui vous bouleversent lorsqu'on coupe ses cheveux. Même fermement décidée, évidemment je ne veux pas parler de celles qui seraient, pour bien des raisons, contraintes de le faire... Je me souviens de Persis Khambatta, une actrice qui pour un rôle dans Star Trek avait décidé de raser ses cheveux...

Bien sûr, là c'est extrême. Mais je me souviens aussi d'amies, aux cheveux courts, qui par envie avaient décidé d'aller bien plus court, de dégager leurs oreilles, de tondre leur nuque... Brusquement, brièvement, les larmes étaient les mêmes...

Les sentiments sont nombreux... Le noeud qui noue l'estomac, comme un trac qui survient dès qu'on envisage la coupe, puis lorsque les choses se précises en franchissant la porte du salon... L'émotion provoquée par quelques coups de ciseaux qui vont trancher dans une partie de soi même, éloigner l'enfance, ranger l'adolescence dans le carton des souvenirs... La peur de ne pas avoir fait le bon choix, ou celle engendrée par le rugissement d'une tondeuse sur sa nuque offerte, l'angoisse de ne pas se plaire, l'anxiété que la coupe ne soit pas exactement celle qu'on désire...

Après, les larmes ne sont finalement que le contre-coup de toutes ou partie de ces émotions provoquées par ces sentiments. Cela arrive, ce n'est pas une faiblesse. Cela m'inspire juste de la tendresse...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article