L'abandon

Publié le 28 Janvier 2016

By @lhoomrt

By @lhoomrt

Dans ce geste anodin elle retrouve toute la force de sa vraie personnalité. Les cheveux fraîchement coupés, elle vient du bout des doigts, de toute sa sensibilité tactile, caresser sa nuque dégagée, retrouvant à chaque fois qu'elle le fait, le courage et la détermination, le plaisir et l'envie, la jouissance de la première fois.

Elle en frissonne, y revient plus doucement, plus délicatement et lentement sa main, encore et encore remonte sur le chaume de ses cheveux tondus, excitant la pulpe de ses doigts et cette caresse sur sa nuque tiède l'invite à fermer les yeux. Elle sourit et s'abandonne à penser qu'elle s'aime, malgré les "rageux" qui enragent de la voir définitivement et chaque fois davantage, échapper au cadre dans lequel ils ne parviennent pas à imaginer qu'on puisse s'extraire.

Chaque cheveux qui picote le bout de ses phalanges, lui rappelle cette liberté...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article