Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Frida se confesse

Frida se confesse

A peine rentré ce vendredi soir dans notre douillet petit 300m2 de la porte Dauphine, je suis tombé sur ma thérapeute bavaroise, que j'ai trouvé d'humeur féline. Rien d'étonnant à cela, la fin de semaine étant pour nous trois un moment de pur relâchement où le plus clair de notre temps était fait de stupre et de fornication. La blonde me tendit un verre de Chablis et m'invita sur le canapé...

Ma Psy "- Danke liebe!

Moi - Merci? Mais pourquoi donc?

Ma Psy - Che grois que che ne te l'ai chamais dit, mais crasse à doi chai tout te même técouvert des blaizirs noufeaux

Moi - C'est assez flatteur... Mais tu sais, quand les partenaires sont bonnes... il n'y a pas beaucoup de mérite... Je ....

Ma Psy - Nein, c'est pas ce que che voulais tire.

Moi - .. Ah bon d'accord...

Ma Psy - Quand che t'ai rencontré, rappelle toi, ch'avais les cheveux longs et tu m'as raconté ton histoire et ta tileczion pour les cheveux kourts... Et là chai décidé de les couper, très kourts, mais ce n'édait pas fraiment par gout, mais plus par profogazion, pour voir comment tu réagissais, pour être au coeur de mon suchet...

Et che dois afouer que che me suis fait brendre à ton cheu. Petit à petit che me zuis laissé emborder par ce blaizir étranche que tu savais si pien traduire et stimuler, avec tes mots et tes caresses. Che me suis rendue compte que j'éproufais du plaizir à me faire couper les cheveux, juste à cause de la berzpective que cela me tonnait d'imachiner tes doigts caressant ma nuque...

Moi - Mais pourquoi ne me l'as tu jamais dit mon petit chamois?

Ma Psy - Z'est à tire que che suis quand même ici la seule berzonne fraiment saine d'esprit tu comprends" dit-elle en éclatant de son rire un peu guttural.

Le fait est que Frida était jusqu'à lors notre caution scientifique à Laora et moi, la seule capable de soigner les traumatismes juvéniles qui avaient peuplé nos esprits de fantasmes capillaires. Et voilà que même notre thérapeute était à son tour contaminée...

Photo: Kevin Wong and Eric Yun

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article