Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Fascinante ambiguité

Fascinante ambiguité

La Vie vous joue de ces tours parfois... Elle est capable de vous embarquer dans des lisières inconnues où vous devrez vous même inventer votre identité.

Le bébé était adorable, c'était une fille assurément. Mais au fil des années, comme son caractère s'affirmait, ses traits semblaient se durcir. Personne n'y portait tellement d'attention, sous ses cheveux longs, ses yeux rieurs avaient toujours la même espièglerie. Mais la mignonne n'aimait rien d'autre que de défier les garçons dans leurs jeux virils, ne quittait plus ses vêtements de garçon et boudait quand on lui refusait de couper ses cheveux comme les garçons.

L'adolescence compliquera tout, le trouble deviendra insupportable lorsqu'il faudra admettre sa différence. Elle va s'apaiser lorsqu'enfin elle aura l'audace d'être celui qu'elle veut être pour ne plus décider d'être l'un ou l'autre, unique.

Fascinante ambiguité

Elle choisit ses vêtements pour leur confort et leur aspect pratique, coupe enfin ses cheveux à la manière qui lui plait, mais elle n'avait pas de raison de ne plus s'appeler Marie... Androgyne absolue, elle s'arrange, sans se forcer, à entretenir l'ambiguité et le doute dans les esprits...

Fascinante ambiguitéFascinante ambiguitéFascinante ambiguité

Marija Piroshki est serbe, historienne, photographe, mais j'aurais pu aussi bien parler de Beli Klein ou de Camilla Fioravanzi, de celles que je connais ou des millions d'inconnues qui assument cette merveilleuse ambiguité qui les tient définitivement à l'écart de la foule des mortels cantonnés dans une étroite conception binaire du genre.

Photos: Marija Piroshki

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

JulieB 28/01/2016 12:48

Fascinée ...
Aucun doute sur mon identité ni sur ma sexualité mais ces modèles me fascinent ... Marija est très belle et j'aime beaucoup le style d'Erika Linder aussi ... Et bien sur la superbe Ruby ...
Et une fois de plus merci pour tes lignes

Jeaneg 28/01/2016 16:37

Bien évidemment, tou(te)s ces androgynes fascinent, la liste pourrait être bien plus longue que cela...
Merci Julie.

me_myself 24/01/2016 19:06

Vous parlez beaucoup (et de + en + ) d'androgynie au fil de vos articles.
Mais qu'est-ce que l'androgynie, en fait ? Ou selon vous ?
J'ai l'impression que ce terme est employé à tout va depuis quelques temps (années), je ne vous vise pas ici - c'est plus une presse mainstream qui fait de tout individu un ou une androgyne pour peu que l'apparence s'écarte des stéréotypes du féminin ou du masculin. Hors, c'est plus complexe. Il y a en fait peu de personnes androgynes comparé à celles qui entretiennent une "ambiguité" performatrice.
J'hésite aussi à "classer" Rain Dove, et je vous rejoins : "hors normes, hors tout" :-)

jeaneg 24/01/2016 19:12

C'est vrai "l'androgyne" a une place importante sur le blog... Mais je ne suis jamais dupe du jeu d'apparence de certaines. Je suis conscient aussi de l'exagération banale des média qui traitent d'androgyne n'importe quelle femme aux cheveux courts. Il y a pour un véritable non genre chez l'androgyne, militant ou pas
Ce "non genre" donne toujours ce trouble et cette ambiguité, mais il est à mes yeux une chance, un pouvoir.

Anon 24/01/2016 17:04

J'aime!
Dans le genre androgyne, que pensez-vous du mannequin Rain Dove?

jeaneg 24/01/2016 17:07

Rain Dove, hors compétition, hors normes, hors tout...