Un portrait de Fany

Publié le 29 Novembre 2015

Un portrait de Fany
Un portrait de Fany

C'est un korrigan, qui court la lande de sa Bretagne ou parcourt les chemins douaniers du bord de mer. Elle explore, s'aventure, comme lorsqu'elle était enfant, incroyable tomboy aux genoux écorchés qui préférait les cabanes dans les arbres aux poupées de sa soeur. Pourtant elle refuse d'abandonner l'idée qu'elle est une fille. Elle l'est et le revendique, mais elle préfère la compagnie des garçons et sème le trouble avec son allure d'androgyne.

Fany a toujours eu les cheveux courts. Petite elle avait cette coupe au carré, bien court, avec la nuque tondue, que portent les petites filles à qui ont a renoncé à faire des couettes. Bien sûr parfois il a fallu composer, faire des efforts, avoir l'air un peu plus "comme les copines", mais les cheveux longs elle les attachait du matin au soir en queue de cheval... Alors qu'elle intérêt? En sortant de l'adolescence elle est revenue aux cheveux courts. Mais c'était souvent trop court pour l'entourage et certains mots font parfois plus de mal qu'une vraie blessure... Alors courts oui, mais pas trop. De toute manière ça ne changeait rien à son caractère...

A présent jeune adulte, elle peut enfin n'en faire qu'à sa tête. Plus court, plus blond, plus androgyne, plus troublante. Sur ses autoportraits elle a parfois l'oeil noir et le regard tourmenté. C'est peut être là, au fond de ses prunelles sombres qu'il faut chercher sa vraie personnalité...

Avec son appareil photo, elle explore les lieux abandonnés, les paysages désertés, capture l'âme des choses qui semblent ne plus en avoir.

Un portrait de FanyUn portrait de Fany

Quelques fois le coiffeur ne suffit pas à son caractère trempé et Fany n'a pas peur de prendre elle même la tondeuse pour donner à son style, la netteté qui lui sied. Et aujourd'hui personne n'a le droit de lui dire que ses cheveux sont trop courts.

Un portrait de Fany

Photos: Fany Meil

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Portrait

Repost 0
Commenter cet article