Aller hop!

Publié le 18 Novembre 2015

Aller hop!

C'est drôle tout de même, l'humain. Après ce qui venait de se passer, j'étais... comment dire? Déprimé, sans envie, creux. Et puis ce soir Laora débarque dans un vertigineux décolleté, toute pimpante et ébouriffée.

Laora " Cuore mio! Tou viens avec moi. Il faut que l'on fait les choses les plus essitantes, qu'on sé saoule et qu'on fasse l'amour plein dé fois..."

A l'énoncé d'un tel programme, difficile de rester sur la réserve. Je sentais bien qu'il s'agissait d'un sursaut vital, d'un acte de survie de mon cabri des Dolomites, pour ne pas sombrer dans le marasme général et j'étais donc bien tenté, uniquement pour ça, de suivre son programme.

Et moi qui me croyais le mieux à même d'encaisser la crise naissante, le mieux armé, le plus apte à réagir en conscience face à la menace, je me faisais niquer par une gamine à l'accent de Castafiore, capable à elle seule de remplacer au pied levé toutes les vierges promises à ces creux du bulbe qui n'en verront même pas la couleur. Quelle ironie!

Laora " - D'abord tou m'amènes chez lé coiffeur, qu'il mé fait la souper coupe bien rasée sour les côtés et la nouque. Ma tou restes là tout près dé moi, que jé té fait bander à travers lé pantalon! Et pouis après on va à la terrasse dé bistrot pour que tout lé monde il bande aussi en mé voyant et qu'il soit jaloux dé toi. Et on va boire dou champagne, si? Et jé té caresse la bite sous la table avec mon pied nou. Alors on rentre à la maison et on baise dans toutes les pièces, si Frida elle est pas là... A moins que tou mé baises dans les chiottes dou café avant...

Moi - Je.... Ben... En effet... Absolument... Euh...

Laora - Andiamo!! Viva la vita"

Photo: Hanaa Ben Abdesslem Vogue Espagne

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0
Commenter cet article