Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

L'une le fait, l'autre pas

L'une le fait, l'autre pas

Il y a jumelles et jumelles. Certaines sont très "fusionnelles", d'autres le sont moins et souvent cet attachement provoque des situations intéressantes, lorsque les deux se lancent dans une activité professionnelle qui les exposent médiatiquement...

Dans la mode, il y a les soeurs Bell et les soeurs Venturini. Les unes sont anglaises et les autres italiennes.

On le sait bien, la mode est un monde cruel dans lequel il faut savoir saisir les opportunités si l'on veut garder l'espoir de percer un jour.

Camilla et Giulia Venturini

Camilla et Giulia Venturini

Se démarquer, avoir l'allure différente, attirer l'attention... c'est quelques fois le pari gagnant. Prendre une tondeuse et se raser les cheveux, ça parait simple comme ça et on se dit que ça marche à tous les coups. Sauf que peu des jeunes filles de la mode osent ce pari.

Camilla et Giulia Venturini n'ont pas hésité elles. Déjà un peu "branchées" cheveux courts, c'est Camilla qui a franchi le pas la première, entrainant sa soeur et propulsant la paire sur le devant des podiums.

L'une le fait, l'autre pasL'une le fait, l'autre pas

Pour les soeurs Bell en revanche, c'est Ruth qui a tiré son épingle du jeu. Sans doute lasse d'être le clone de sa soeur et que les jumelles anglaises n'aient finalement guère plus de saveur que deux jeunes et jolies filles aux longs cheveux blonds, comme il y en a des milliers dans les agences de modèles, Ruth coupe radicalement ses cheveux, exprimant ainsi ce que tout le monde avait un peu deviné, un caractère plus "boyish" que sa soeur May

L'une le fait, l'autre pasL'une le fait, l'autre pas

Et la voilà elle aussi, propulsée dans tous les défilés de la Fashion Week, mais cette fois en solo.

Oh bien sûr, il ne faudrait pas croire que la célébrité et le succès dans ce domaine ne sont qu'une question de coupe de cheveux. Ni que ces jolie boules à zéro ne sont que des calculs marketing. Je crois que c'est au contraire l'expression d'un caractère affirmé, d'une volonté d'être soi même, malgré les codes de la profession. Et ce genre d'audace, ça paie toujours.

Who dares wins...

Ruth Bell par Heidi Sliman

Ruth Bell par Heidi Sliman

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article