Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Comme un coup de théâtre

Comme un coup de théâtre

Un coup de théâtre est un événement imprévu (pour le spectateur et, parfois, certains personnages), survenant au cours d’une pièce de théâtre. ( wikipedia )

Côtoyer Eléa c'est toujours un plaisir.

Depuis notre première rencontre je savais que j'avais affaire à une jeune femme surprenante, une intelligence aigüe, une belle maturité cachée sous une allure de mignon tomboy, mi Peter Pan, mi Petit Prince, sillonnant les rues de la ville sur son longboard.

Aujourd'hui, après le déjeuner ( végétarien ), elle avait décidé d'une visite chez Régine, la coiffeuse des Femmes Aux Cheveux Courts, histoire de rafraichir un peu sa coupe, d'avoir quelque chose de plus nette et faire quelques photos pour un nouvel article...

Presque une routine sur ce blog...

Comme toujours les deux jeunes femmes dialoguent d'abord, cherchent à cerner l'envie d'Eléa, font connaissance...

Eléa a évoqué les côtés dégradés, la nuque bien dégagée... mais presque sans conviction. En réalité elle attache peu d'importance à sa coiffure. Elle m'a même dit plusieurs fois qu'elle envisageait de se tondre... un jour.

Au fur et à mesure que le rasoir effile, que les ciseaux claquent et que la tondeuse vibre, se dessine une jolie tête de "little boy ready to back to school"

Et puis, sans doute avait-elle révélé à la coiffeuse cette idée qui lui trottait dans la tête , les voici qui parlent à nouveau de tonte... Eléa a les joues qui rosissent un peu, Régine raconte son expérience, le jour de ses 40 ans. Et c'est comme une sorte feu de paille. Tout le monde dans le petit salon y va de son compliment, assurant que si elle le faisait elle serait sans aucun doute la plus jolie des tondues.

Comme un coup de théâtre

Coup de théâtre!

Alors que la coupe est presque terminée, Eléa croise le regard confiant de Régine, sourit et lâche: "Ok! On le fait"

Alors, comme pour couper court à toute tergiversation, rapidement, la tondeuse de Régine sillonne le crâne d'Eléa, le sommet, puis le front, là où se révèle vraiment la tête nue, où le visage s'éclaire et tout apparait sous un jour authentique.

Le regard d'Eléa s'agrandit, elle semble à la recherche d'elle même à travers le miroir, elle sourit pendant que la tondeuse passe et repasse sur son crâne de velours. Enfin libérée, la jeune femme s'approche du miroir, passe la main sur sa tête, éprouve la douceur de cette nouvelle sensation... Tout le monde voudrait applaudir.

Comme un coup de théâtre

Autant le dire, je ne suis pas toujours fan des plans radicaux, des mesures extrêmes ni des coupes de cheveux qui n'en sont plus. Mais je connais certaines personnes qui pourraient damner plus d'un Bénédictin tellement cette "boule à zéro" les rend exceptionnelles. Bienvenue parmi celles-là Eléa.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lenny 03/09/2015 22:41

Déclancheur de commentaire! Visiteur régulier je reviens à l'occasion: cette dernière n'est pas ordinaire c'est pourquoi je la saisis. Tiens, à propos d'occasion, sais-tu que l'allégorie d'Occasion est celle d’une femme chauve avec une grande mèche sur le front? Elle est souvent représentée sur une roue (comme Fortune) et elle tient un rasoir pour montrer qu'elle est elle même tranchante et sans pitié. Saisir l'occasion... par les cheveux. Exercice parfois périlleux. En la circonstance, point de péril, juste témoigner en faveur de cette jolie tondue qui illustre ce qu'il y a de plus érotique dans le velours qui lui reste et qui l'orne encore. C'est la coupe que je préfère quand la visage s'y prête, ce qui est loin d'être le cas le plus souvent. Il y a bien sûr les inconditionnels qui ne voient, semble-t-il, que la tonte sans autre considération pour la personne. Deuxième occasion en une, te dire une fois de plus le plaisir de te lire régulièrement. Parfois tu trouves de belles formules et écris des textes denses en émotion bien rendue. L'image est un support qui inspire bien qu' elle "parle" d'elle même parfois avec éloquence. Ton style a évolué avec le temps ce qui justifie ta ferveur toujours vive et ta constance thématique que certains sans doute jugent monomaniaque. Eh bien ce n'est pas forcément inexact mais cela ne s'arrête pas à cette étiquette. Je le sais et c'est bien le moins que de te témoigner par ce bref commentaire de toute ma sympathique complicité.

Jeaneg 03/09/2015 22:49

Un bien chouette commentaire dont j'aime la nuance. Merci Lenny

Marie-Ange 02/09/2015 18:40

Ouiiiiii :D
Très très bon article Jean-Emmanuel !

Jeaneg 02/09/2015 19:04

Merci MA, j'espère que tu t'es reconnue "parmi celles là"?