Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Quartier Libre: Maëva

Quartier Libre: Maëva

Un Quartier Libre, c'est la page du jour offerte à une femme aux cheveux courts pour exprimer humeurs et/ou état d'âme. On retrouve donc Maëva, la belle androgyne qui après avoir rencontré Régine, la coiffeuse des femmes aux cheveux courts à Montpellier, a pris goût au style "barbershop"...

"C’est connu, les cheveux courts ont besoin d’être entretenus. Généralement, une fois par mois si nous souhaitons garder l’allure d’une belle nuque dégagée. Mais n’êtes vous jamais arrivée au point de vouloir les couper encore plus courts car la seule chose que vous souhaitez c’est du changement suite à un événement dans votre vie ? C’est ce que j’ai fait, en prenant rendez vous chez un barbier de ma ville. Deux semaines plus tôt, je suis donc partie à la recherche d’un salon qui, en le souhaitant, attirera mon attention... ce fût le cas pour l’un d’entre eux se trouvant dans une ruelle plutôt méconnue. J'ai franchi la porte avec une boule au ventre, de peur de me faire rejeter car je suis de sexe féminin... Les salons masculins débordant habituellement de testostérones et rien d’autre. Mais c’est avec le sourire aux lèvres et le goût du défi, que j’ose demander si c’est possible de prendre ce rendez-vous tant attendu, chose inhabituelle pour ce barbier... puisque que j’ai pu lire la stupéfaction dans son regard ne s’attendant absolument pas à recevoir quelqu’un tel que moi dans son salon qui a ouvert il y a seulement un an mais dont le professionnalisme et la gentillesse m’a tout autant stupéfaite. C’est alors qu’il me sort cette phrase : « Je ne coiffe pas les femmes, mais puisque tu as les cheveux courts pourquoi pas ! » C’est plus tard qu’il me fera la confidence qu’il était auparavant employé dans un salon mixte et que sa réelle envie était de changer. Ca tombe bien, nos motivations sont les mêmes ! J’ai essayé un nombre incalculable de coiffeur mixte, sans trouver une seule fois la perle rare, tombant encore et encore sur des salons qui ne savaient pas s’y prendre avec moi. Il a suffit qu’on m’emmène une fois chez la barbière préférée des femmes aux cheveux courts de Montpellier, Régine... pour que j’y prenne goût. C’est ainsi que j’ai remarqué, la facilité avec laquelle il a cerné mes envies. Ce dernier n’a pas hésité une seule seconde à couper chacune de mes mèches grossières qui cachaient à nouveau mon visage. Plus il dégageait ma nuque, cette mèche devenu trop imposante et plus je me sentais fière d’être qui je suis et propre sur moi. Contrairement aux salons mixtes où la coiffeuse insiste maladroitement pour essayer de comprendre pourquoi on veut les couper courts avec cette intonation exécrable dans la voix qu’est le mépris … oh, en effet...trop dur de comprendre pour de simples faibles d’esprit !

Quartier Libre: MaëvaQuartier Libre: Maëva

Bref, la discussion entre lui et moi, venant naturellement, je lui ai fait part de mon projet photographique concernant les androgynes, genderfluids, queers etc... que je souhaitais voir aboutir sur Montpellier (Il se trouve, qu’il va aussi souvent dans cette région). C’est alors qu’il me dit : « Franchement, les femmes aux cheveux courts ont bien plus de classe ! » Une seconde après, son frère que j’ai cerné comme le comique de service, confirma ses dires. Je me sentais comme chez moi, on dit que notre maison se trouve là où est notre cœur... Je retournerais sans hésitation dans ce salon, puisque je me sens à ma place sans avoir constamment la sensation d’être jugée.

Etant impatiente de faire voir le résultat à mes proches, je retourne donc retrouver celle que je considère comme l’amour de ma vie pour lui montrer cette nouvelle coiffure que j’affectionne tant. On fait souvent l’éloge de la sensation d’une main passée dans des cheveux courts, quelle soit la vôtre ou celle de quelqu’un d’autre. Mais ma copine depuis maintenant quatre ans et avec laquelle je vis, en a décidé autrement. Faisant habituellement les choses différemment des autres... elle me posa un baisé sur cette nuque fraichement coupée. Je ne saurais décrire les sensations qui m’ont traversée, la seule manière que j’ai trouvé pour la remercier c’est de l’embrasser. La remercier non pas seulement pour ce baiser, mais pour toujours m’accepter telle que je suis après toutes ces années, peu importe mes choix... qu’ils soient capillaires ou tout autres.

Quartier Libre: MaëvaQuartier Libre: Maëva

Après cet échange, bien qu’il fut intense mais bref... je suis allé voir mon père, mais disons que la sienne de relation avec les cheveux courts n’est pas des plus joyeuses. Autant dire que le dialogue fut aussi courts que mes cheveux (Aah, humour quand tu nous tiens !) :

« Contente de ta nouvelle coupe ?

-Très !

- Reste plus qu’a les laisser pousser encore un peu, et ça sera plus sympa. »

Il ne s’est jamais autant contredit puisque deux mois auparavant la seule vue de la longueur de mes cheveux l’horripilait et il me suppliait d’aller les faire couper. Disons, que les humains n’ont pas toujours été très doués pour ce qui est de savoir ce qu’ils veulent ! Heureusement, un jour auparavant ma mère me surnommait « mon petit garçon » avec réconfort, de quoi esquisser un sourire, pas vrai ?

Quartier Libre: Maëva

Ca fait un moment que je marche dans la rue avec mes cheveux courts et ces vêtements qui me correspondent en regardant autre chose que le sol...cette nouvelle coiffure ne fait que prouver une nouvelle fois qu’il faut s’assumer... bien que les regards se posent la plupart du temps sur toutes ces personnes ne rentrant pas dans les codes de la société. Mais comme je l’avais dit à une amie : Si les gens te regardent cela signifie que tu attires leurs attention, qu’ils pensent du mal ou du bien, chose dont tu n’as finalement aucune idée, cela prouve que tu n’es pas ordinaire, et rien que cela... C’est une fierté."

Maëva sur Tumblr

et sur Instagram

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article