Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Au secours!

Au secours!

C'est presque inévitable, à l'approche de l'anniversaire de ce blog, une foule de questions m'assaille et une sorte de bilan se construit inconsciemment dans mon esprit.

Je lève mon nez du guidon pour me rendre compte que depuis quelques temps je suis presque obsédé par cette façon qu'ont certaines jeunes femmes de se faire couper les cheveux à la manière des hommes des années 30, une raie pour ordonner des cheveux un peu plus longs, coiffés en arrière ou de côté et le tour de tête plus ou moins tondu ou rasé.

Les noms changent, les méthodes aussi sans doute, mais le résultat est là. Et je constate que pour finir, mon amour des femmes aux cheveux courts, dans leur plus grande largeur, aurait tendance à se focaliser sur cette figure sans genre, androgyne, fascinante certes, mais qui pourrait exclure bon nombre de celles qui pouvaient se retrouver à travers les pages de ma prose...

Moi qui voulais à tout crin éradiquer les idées reçues et les préjugés, je me retrouve à fréquenter davantage de jolies lesbiennes qui adorent leurs cheveux courts... J'ai le sentiment d'avoir laissé en chemin une partie de ce qui était ma motivation des années plus tôt, sans plus savoir ce qu'elle était vraiment.

Et ce penchant pour les tours d'oreilles dégradés et les nuque bien rasées finit par m'attirer une foule de voyeurs qui bientôt me donnent le sentiment d'occuper tout l'espace.

Allons, ce n'est rien dirait sans doute Frida. Un peu de vacances, un peu de recul et moins de vanité devraient remettre d'aplomb le petit homme " amoureux des femmes aux cheveux courts"

Photo: Ramon Felix

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article