Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Message personnel

Message personnel

A cette heure là, le soleil commence à peine à chauffer le sable blond de la plage. Les goélands agitent leurs ailes au sol, se disputant une algue ou un poisson mort et sont à peine dérangés par deux ou trois furieux qui profitent de l'air iodé et de la souplesse du sable humide pour courir quelques kilomètres de rivage.

Là, en haut de la dune, où l'ombre persiste encore, elle est assise et un peu recroquevillée, tenant dans ses bras ses genoux serrés. Elle a le regard sur l'horizon, à peine distraite par les chamailleries des oiseaux de mer...

Et puis une main se dégage, ébouriffe les cheveux blonds décolorés et s'accroche à la nuque où les cheveux tondus ont retrouvés leur ton naturel. De quelques doigts manucurés, elle masse son cou, comme on le fait pour avoir le sentiment de se détendre. Ses doigts s'enfoncent dans la saillie des tendons et finalement la tension se relâche et la caresse semble plus sensuelle. Doucement, du bout des doigts, elle va et vient sur les cheveux ras, donnant à chaque fois un peu plus d'ampleur à son geste, puis revient à la base du cou...

C'est un geste rassurant, comme parfois font les enfants en serrant une poupée de chiffon qui renferme toutes les odeurs de leur monde familier. Une façon délicate de jauger la confiance que lui donne son allure, une douceur personnelle qu'elle aime s'octroyer en caressant à rebrousse, picotant la pulpe de ses doigts, tant les cheveux sont ras.

Soudain elle se lève, respire profondement, puis frotte son short pour chasser le sable. Un sourire conquérant éclairant son visage...

Photo: Jaako

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article