Divine Lu

Publié le 18 Juillet 2015

Divine Lu
Divine Lu

J'ai vraiment une vie formidable!

Ce matin j'ai rencontré Ludivine. On se connaissait déjà un peu, mais à travers les réseaux sociaux ce n'est jamais vraiment idéal. Par chance, c'est à Sète ( 7à7? ) qu'elle vient prendre quelques jours de vacances avant de retourner dans la Région Parisienne où elle vit et travaille à présent. L'occasion était belle pour une rencontre in real life!

Tout a commencé sur Instagram avec cette photo où elle révèle avec plaisir l'endroit où elle se fait habituellement couper les cheveux. La Shaperie, un endroit un peu atypique, à la fois barbershop et ... lunetier. Un endroit où elle se sent à l'aise.

A l'aise comme la première fois où, adolescente, elle décide enfin de couper radicalement ses cheveux longs. Depuis le temps que cela trottait dans sa tête de petit tomboy, elle s'est ce jour là révélée à elle-même, comme libérée de l'hypocrisie dans laquelle elle se maintenait en "jouant la fille".

Les cheveux très courts enfin, Lu a découvert le regard des autres sur l'ambiguité de son allure. Mais comme elle l'assume totalement, cela l'amuse toujours quand le serveur s'approche en disant:" Et pour ces messieurs...?"

Divine Lu

Ici, à Sète, elle ne manque jamais l'occasion pour aller se faire couper les cheveux, chez ce coiffeur qui la connait depuis longtemps et qui sait parfaitement fondre ce dégradé autour de ses oreilles et raser sa nuque dont elle connait les puissants pouvoirs.

Lu vend des fringues d'une marque branchée à laquelle elle s'identifie parfaitement. Elle aime le foot ( même celui des garçons... ), adore le contraste entre la netteté des contours et le messy de sa chevelure dessus, porte des casquettes de rappeur et n'exhibe pas ses tatouages.

Et puis surtout, quand on la connait " en vrai ", Lu a un merveilleux sourire.

Divine LuDivine Lu

Ludivine sur Instagram

@lu.glz

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Portrait

Repost 0
Commenter cet article