Les goûts et les couleurs

Publié le 21 Juin 2015

Les goûts et les couleurs

Le trouble est certainement réciproque, d'un côté ou de l'autre du blouson de cuir. Pour celle ou celui qui découvre cette silhouette de dos où seuls d'infimes détails, à peine perceptibles à moins d'un oeil entraîné, permettent de distinguer un genre plutôt qu'un autre. Pour elle, confortable dans sa veste de cuir souple, qui crâne un peu en sortant du salon où avec minutie et adresse on a taillé ses cheveux, rasé sa nuque et dessiné le contour des oreilles à la manière d'un garçonnet d'antan.

Mais stop! Après ce ne sont que des préjugés. Être un garçon est loin d'être un idéal pour les filles qui se coupent les cheveux courts. Même celles qui ont soin de leurs vêtements sans genre, s'ils ne sont pas carrément masculins. Une fille qui renonce à jouer le rôle de fille que chacun attend d'elle n'a pas forcément plus envie d'être un garçon non plus.

Oui je sais! Aux questions stupides que la foule se pose, elle aime bien avoir des réponses simples. Eh bien c'est foutu. Parce que les raisons pour lesquelles une fille ou une femme se coupe les cheveux très courts sont presque aussi nombreuses que les cheveux qu'elle a sur la tête. Peut être que la seule qui leur soit commune est l'envie d'être elle même, de s'affranchir des images toutes faites et des rôles qu'"on" voudrait leur voire tenir?

Ça m'suffit!

Photo: Urias coiffée par @popethebarber

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article