Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Sexiste mais... bienveillant

Sexiste mais... bienveillant

Ça devait bien arriver un jour ou l'autre. D'ailleurs pour tout dire, je suis surpris que cela ne se soit pas produit plus tôt. A force d'écrire sur un sujet "si brûlant", d'aimer les choses vraies, de soutenir et d'encourager celles qui sont authentiques, bref, de parler des femmes, il fallait bien qu'à un moment une ou deux "féministes" me tombent dessus.

Jusqu'à présent je bénéficiais d'un royal mépris de la part des militantes les plus orthodoxes d'un féminisme à la maman, bien que mon dévouement pour la lutte des genres apparaisse certainement des plus suspect à leur yeux.

Un premier coup de semonce avait été néanmoins tiré à la suite d'un article intitulé:

T'as l' bonjour du "pervers psychopathe fétichiste" dans lequel j'évoquais à nouveau l'idée de l'homme lesbien. Un commentaire anonyme hélas - ben oui quoi! On a pas salé les morues ensemble non plus - me reprenait de volée pour me dire que c'était un peu abusif pour un homme de s'affubler du qualificatif de lesbien alors que je ne souffrais pas le moins du monde de la discrimination liée au statut de femme ET d'homosexuelle et que donc en me qualifiant d'homme lesbien je niais carrément l'oppression subie par les minorités.... Enfin en substance.

Conciliant, j'ai révisé mon point de vue et décidé d'abandonner l'homme lesbien pour le "non sexiste" beaucoup moins fluide mais bien plus explicite et cela sans même relever la confusion que faisait ma commentatrice sur l'homme lesbien qui pour elle est un transsexuel né fille, qui aime les filles... Bref! Le coup passa si près que le chapeau tomba comme disait Victor...

L'incident était clos dans mon esprit jusqu'à hier où un nouveau commentaire sur le même article fit remonter "l'affaire" à la surface. Anonyme lui aussi comme il se doit, il venait sur le tard, épauler ce premier commentaire fait 3 mois auparavant.

Passée la satisfaction de constater qu'il n'y a pas que l'article du jour qui intéresse ces dames, je me suis pris dans la figure une tirade un peu capillo-tractée ( mais c'est bien normal pour un blog comme celui-ci ) où pelle-mêle ce que j'écris transpire de résidus moisissants d'un sexisme d'autant plus pervers qu'il est persuadé d'en être au dessus (sic) et que tout le blog ne serai que de ce bois, sous sa couche de bonne conscience apportée grâce au bon vieux coup de peinture du sexisme bienveillant (re-sic).

Ô Lord! ... que c'est dur d'être aimé...

Enfin, quoiqu'il en soit je préfère définitivement les lesbiennes à l'esprit ouvert et aux idées larges, c'est à dire celles que je connais, et les féministes qui luttent avec les hommes pour l'égalité et le respect plutôt que contre la Terre entière, une paire de sécateur à la main.

Amen

Photo: Kate Orr pour une pub Levi's

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Me-Myself 14/05/2015 21:21

@Angel : je suis une fille trans, j'ai les cheveux courts, très courts, je le vis bien parce que je suis moi et à l'aise avec ce que je suis et comme je suis.
J'adore le blog de Jeaneg pour milles raisons dont une est son respect pour la différence.
Alors, Angel, allez donc "diabloter" ailleurs ! Vous nous pourrissez nos vies LIBRES !

Jeaneg 15/05/2015 09:06

Merci mille fois pour ce soutien ;)

Jeaneg 14/05/2015 16:34

Allons bon! Voilà qu'il faudrait être femme, exclusivement, pour être féministe... C'est un peu comme dire qu'il faudrait être soi même malade du cancer pour savoir le soigner... Ça commence mal.
Visiblement "Angel" est à cran. Mais je suis sûr que ce n'est pas à cause de moi. Je ne milite pas, je ne participe à aucun combat, aucune lutte. J'écris et parfois sur des sujets qui vous touchent directement, brutalement peut être. Mais je le fais amicalement, avec bienveillance et non pas avec la condescendance dont vous m'accusez.
Je vais continuer à faire ce que je fais, comme je le fais, même si j'écoute toujours ce que l'on me dit. Ce n'est pas moi l'ennemi

ppp 16/05/2015 21:59

"Voilà qu'il faudrait être femme, exclusivement, pour être féministe..."
ça n'est pas ce qui a été dit... il n'est pas question d'être féministe, mais de vivre le sexisme au quotidien et qu'il paraisse donc bien plus réel et omniprésent, donc énervant, que pour un homme cis qui n'y est clairement pas confronté directement chaque jour de sa vie. Cela n’empêche aucunement d'être féministe, à partir du moment où l'on prend conscience de certains privilèges que confèrent un genre au détriment des représentants d'un autre genre.

Je suis au passage ravie de ce changement pour "non sexiste" qui contourne avec justesse les problèmes posés par l'homme lesbien, j’espère que cela n'est pas qu'une question de forme...

Angel 14/05/2015 12:36

Bonjour. Je suis la même personne qui a fait le commentaire de l'homme lesbien. Je ne pense pas que vous soyez sexiste, mais je pense que les féministes sont avant tout des femmes et que vous êtes un homme. Vous ne vivrez jamais le sexisme, l'homophobie ou la transphobie donc le moindre des respects est de tenir compte de l'avis des gens directement concernés par la lutte à laquelle vous vous dites participer. Et ce même s'ils ne correspondent pas à votre vision des choses ou s'ils ne vous font pas plaisir, sans se moquer d'elles et eux parce qu'ielles font preuve de virulence qui, quand on a pas le privilège d'être bien entouré, est plus excusable que votre condescendance d'homme qui veut nous expliquer à quel point il sait mieux que nous ce que nous vivons. Pour ces lesbiennes "tolérantes" dont vous parlez, il y a aussi des homos et surtout des transgenres qui sont mal dans leur peau et qui ont besoin de reconnaissance. Vous faites un certain travail et d'une certaine manière la moindre des choses est de ne pas cracher sur ceux qui font un autre travail, surtout quand ce sont des personnes qui se battent pour elles mêmes et qui savent mieux que vous ce qu'elles vivent et les mots qui les concernent. Merci de votre attention, je lis d'ailleurs votre blog avec beaucoup de plaisir. Restez à l'écoute, ça ne peut que vous permettre de faire encore mieux.