Western

Publié le 7 Avril 2015

Western

Il y avait devant le motel cette vieille anglaise, garée là comme on laissait les chevaux devant le saloon autrefois, attachés à une barre de bois ou à l'abreuvoir. Le soleil naissant faisait éclater les chromes et l'acier et les rondeurs de la machine la rendait familière. Il y avait quelque chose de charnel dans le galbe, une fluidité...

Du patio une fille est arrivée. La démarche souple, jean serré, bottines, t-shirt sans manche... En marchant elle enfilait un Perfecto à la patine authentique et arrivée à côté cde la machine elle s'est accroupie, une main sur le réservoir comme on flatterait l'encolure d'un cheval...

Elle a ouvert l'essence, tiré un starter, mis le contact et enfourché l'engin pour déployer le kick. De tout son poids, avec élan elle a enfoncé la pédale et un vacarme surprenant a résonné sur la façade, un ronflement viril, puissant, saccadé. La fille souriait. Elle a relevé le col de son cuir sur sa nuque, glissé une main dans ses cheveux pour les rejeter en arrière et noué un foulard pour masquer son visage et après avoir relevé la machine et chassé doucement la béquille, elle a commencé à rouler lentement, virant vers le soleil, comme si elle tirait les rènes de son quaterback. Bientôt il n'y eu qu'un nuage de poussière au bout de l'allée et le bruit sourd du moteur qui cadançait ses cylindres comme des sabots ferrés sur la terre battue...

Photo: Ramon Felix

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés

Repost 0
Commenter cet article