Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Tu aimes ça? Non, j'adore!

Tu aimes ça? Non, j'adore!

Comme disait ma tante Adèle : "Il n'y a pas de fumée sans feu"

Et quand j'y pense, je me dis que la tantine était toute pleine de bon sens et que pour elle, s'il y avait un effet cela voulait dire qu'il y avait forcément une cause...

Prenons l'effet "cheveux courts". La cause est le plus fréquemment que la personne aime ça. Avouons le, c'est tout de même rare de croiser des femmes aux cheveux courts qui sont contraintes de le faire.

Mais parmi ces femmes aux cheveux courts j'en connais certaines qui seraient presque plus acharnées que moi-même et qui, si elles le pouvaient, iraient chez leur coiffeur chaque semaine, voir plus, pour avoir le tour d'oreille et la nuque toujours bien nets et dégagés. Si, j'en connais!

Et donc forcément, devant ce constat, je me dis que cette fumée là provient du même feu que celui qui me fait moi aimer les cheveux courts, la même sensualité, la même volupté, le même plaisir tactile et sensoriel et... stoooop! Aucun fétichisme là dedans.

Non, la vérité est ailleurs. C'est avant tout une histoire d'image, une façon de faire coller au mieux son intérieur avec son extérieur. C'est aussi une question de plaisir, mais façon stimuli, quand on sent la brise caresser son cou, quand une main vous fait frissonner en passant sur la nuque fraîchement rasée. Et même si des fois tous ces petits signaux ne sont pas réellement perçus, c'est tout de même ça qui fait aimer avoir les cheveux courts... Enfin pour celles qui les ont très courts.

Et du coup, je me dis que ces femmes là, à l'allure parfois un peu "masculine", ont cette sensualité et savent faire preuve d'une volupté toute féminine...

Photo: Ramon Felix

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Romane 23/07/2015 17:22

Votre blog me fait rêver! Rêver dans le sens où il me transporte... Un sujet pourtant banal mais qui, grâce à vous, regorge de poésie... Vous mêlez, selon moi, sensibilité et caractère, je me retrouve totalement dans vos écrits!
Merci pour nous faire partager tout ça :)

jeaneg 23/07/2015 17:24

Ah voilà un commentaire un peu plus explicite! ;) Merci vraiment Romane, ça me touche beaucoup

Anonyme 01/07/2015 02:47

Woua.. c'est troublant. Je viens tout juste de tomber sur votre blog et je suis sincèrement troublée par la justesse de ce que j'ai pu y lire. Je veux dire par là, qu'en réalité, portant moi-même une coupe rasée je n'ai jamais vraiment su expliquer aux personnes m'entourant l'importance que cela avait pour moi. Je me suis coupée les cheveux à l'âge de 14 ans, au moment de rentrer au lycée. Ce qui a déclenché cette décision est le fait de m’être "trouvée". J'ai eu le droit à certaines réflexions du genre ; "ce n'est pas parce que tu es lesbienne que tu dois te couper les cheveux", "il ne faut pas que tu tombes dans le style camionneuse" etc.. Et à ce moment il a était compliqué pour moi d'expliquer que, si je le faisais ce n'était pas pour interpeller les gens sur mon homosexualité, mais bien par besoin. Pour me sentir enfin à l’aise dans ce corps. Avoir les cheveux rasée pour une femme ce n'est pas qu'une question de style, c'est surtout une question de mentalité. Et ce message vous arrivez parfaitement à le faire passer et comprendre. Cette sensation de libération, de se sentir enfin bien dans sa peau m'a permis de prendre confiance en moi et en ce que je suis. Je me suis reconnus dans plusieurs de vos textes. J'adore vraiment ce que vous faites. Merci d'avoir créé et de tenir ce blog.

Jeaneg 01/07/2015 08:16

Merci pour ce beau commentaire