Petits matins

Publié le 27 Avril 2015

Petits matins

Il n'y en a sûrement pas beaucoup, mais il faut avouer qu'il y a au moins un inconvénient lorsqu'on a les cheveux courts, c'est la tête qu'ils vous font lorsque vous tombez du lit.

Habitués à la liberté presque absolue, après les avoir laissé plus de 6 heures en totale autonomie au milieu des oreillers et des édredons, les cheveux courts ont nourri une certaine sympathie pour les épis et semblent toujours satisfait de la tête de pas possible qu'ils vous font au réveil. C'est vrai... il faut l'admettre. Et jusqu'à l'intervention salvatrice de la douche et du sèche cheveux, il vaut mieux éviter le reflet du miroir si l'on veut garder intacte l'estime de soi quelques fois si durement acquise.

Pourtant ils sont touchants, ces petits sursauts d'indépendance, ces mèches rebelles, c'est points d'exclamation capillaires qui témoignent d'une nuit réparatrice, toute de confiance et d'abandon dans la percale. Rien à faire, c'est naturel, c'est authentique... et puis, ce n'est pas si défigurant. Juste de quoi inspirer un sourire, dans l'odeur du café chaud et des tartines grillées...

Photo: Alejandro Pereira

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article