Cagliari

Publié le 11 Avril 2015

Cagliari

Il ne l'écoute pas... Le soleil se couche sur le sud de la Sardaigne et elle raconte ce qu'elle sait de cette ville. Le dôme de l'auditorium, tout proche, le clocher de Ste Eulalie au fond vers le port... Mais il n'écoute rien parce que la seule architecture qui le passionne à ce moment là c'est celle de son corps fin et souple, la silhouette qu'elle dessine sur l'azur qui pâli, ses gestes, son profil, ses cheveux, son long cou...

Il allume une cigarette et dans cette atmosphère sans un souffle, le parfum du tabac blond donne une saveur particulière à ses pensées. Elle lui tourne le dos à présent, les deux mains sur la balustrade et son débardeur de coton noir dessine ses épaules dorées d'où s'élève ce cou qu'il admire tant, à la fois robuste et fin, solide et délicat. La nuque y est fraîchement rasée, comme le contour des oreilles et la chevelure sombre qui retombe dessus brille aux reflets du couchant, sculptant une petite tête juvénile.

Comme il s'approche, elle penche un peu la tête sur le côté et offre sa gorge au baiser qu'elle devine. Il lui tend la cigarette, la pose sur ses lèvres et embrasse sa nuque, provoquant une tension qui cambre le corps tout entier. Une main glisse sous le coton et caresse le ventre dur, l'autre empoigne doucement les cheveux plus longs et courbe le cou. Elle soupir, les yeux clos et frissonne dans l'air tiède de Cagliari...

Photo: Ariana London - Instagram

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses, #Divers & variés

Repost 0
Commenter cet article