Et ta soeur!

Publié le 1 Mars 2015

Et ta soeur!

Sous prétexte d'une coupe de cheveux très courte, certaines imaginent qu'elles sont capables de faire aussi bien qu'un(e) professionnel(le) en s'armant d'une tondeuse. Erreur fatale!

Evidemment je ne parle pas d'un geste radical qui consisterait à suprimer tout ce qui s'élève au delà de quelques millimétres au dessus du cuir chevelu et ce sur la surface totale du crâne, non. Encore que, même pour ça, il faut de la constance et de la précision...

Parce que couper les cheveux requiert une certaine passion pour le sujet, un goût esthétique, un sens du "beau", de l'élégant, de l'harmonieux, si l'on ne veut pas finir avec la coupe "j'en ai marre de la vie" que certaines affichent sans vergogne.

Par ailleurs, ce n'est rien d'autre qu'une simple estime de soi qui oblige la fille aux cheveux courts à refuser l'offre de la bonne copine qui tente de la convaincre de la laisser lui couper les cheveux qui, souvent pour des raisons de budget, commencent à être insupportablement longs.

Comme s'il s'agissait "bêtement" de passer la tondeuse, même armée d'un sabot de plastic, pour satisfaire le besoin d'avoir une petite tête bien proprette ou une coupe plutôt sauvage... Pas aussi simple, tout est dans le détail, dans la finesse, dans le dégradé, les contrastes et les volumes.... Toutes choses extrêmement moins faciles en réalité qu'il ne parait aux yeux de la copine pétrie de bonne volonté et un peu excitée. Oui, parce qu'il y a quelque chose d'un peu excitant à tailler cette matière souple et soyeuse...

Bref! Tout cela est bien trop sérieux pour être pris à la légère.

Photo: Chad Mickael Ward

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article