Une thérapie

Publié le 10 Février 2015

Une thérapie

Evidemment, ce n'est pas devant la concierge du 23 que j'irai soutenir ma théorie. Cette pauvre femme n'a sûrement pas mis les pieds chez un coiffeur depuis son mariage et je crois bien qu'il faudrait du carbone 14 pour dater son chignon façon Simone de Beauvoir. Affirmer qu'il y a un caractère thérapeutique à aller se faire couper les cheveux, aurait sur elle à peu près autant d'effet qu'un pansement alcoolisé sur une jambe de bois. Je crois.

Néanmoins, allez savoir pourquoi, toutes celles que je connais, sont comme si elle rentraient d'une semaine de thalasso à chaque fois qu'elles reviennent de chez le coiffeur. Bien sûr, c'est important de s'occuper de soi et l'image que l'on projette, si elle nous valorise, à un effet bénéfique sur notre moral et donc sur notre santé... Evident!

Et puis il y a des variantes. Des cas où véritablement le fait de se faire couper les cheveux "fait du bien". C'est au delà de l'image et du réconfort moral, c'est presque physique, comme la saignée des barbiers d'antan, qui provoquait une régénérescence du sang et parvenait à lutter contre la maladie.

J'en connais qui ferment les yeux, comme on le ferait pour ne rien manquer d'un moment de pur bonheur et capter toutes les sensations possibles. J'en connais d'autres qui ne manquent rien de cette "renaissance" à chaque coup de ciseaux et dont le visage s'épanoui doucement comme une fleur qui éclot.

Certaines sont impassibles, concentrées et patientes, attendant le moment délicieux où elles pourront avec gourmandise caresser leur nuque à nouveau douce et piquante à la fois...

A chacune sa thérapie, mais une chose est sûre, c'est que, consciemment ou non, ces moments là font du bien à la santé.

Epissétou!

Photo: Franck Apostolopoulos

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Angel' 04/03/2015 17:44

Ca je confirme : ça fait un bien fou :)