Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

T'as l'bonjour du "pervers psychopathe fétichiste"

T'as l'bonjour du "pervers psychopathe fétichiste"

Après tout, je peux comprendre qu'aux yeux de certain(e)s, la dilection qui occupe mon esprit et motive les 1834 articles de ce blog puisse passer pour une sorte de psychopathie perverse dominée par un fétichisme sévère. Pourquoi pas? Je n'ai pas les moyens de me mesurer sur une échelle psychiatrique pour savoir si je suis bon à enfermer ou pas et comme tout bon psychopathe je pense que ce sont les autres qui sont fous et pas moi, donc...

Cependant, pour ma défense Votre Honneur, je voudrais dire que le dérangement mental dont on m'accuse, s'il se mesure à la moyenne de l'Humanité, est infinitésimal et que par ailleurs mes mots et les images qui les illustrent ne tendent à diffuser que de l'amour, de l'estime de soi, de la confiance et de l'affection, sans être jamais vulgaire ni pervers ( si, des fois Frida, mais Frida c'est pas moi )

Je regrette parfois que mon "oeuvre" soit dévoyée et charrie un torent un peu boueux de vrais fétichistes qui, eux, se cantonnent dans la perversité en restant tapis dans l'ombre, fantasmant sur des femmes qui ne seraient que des objets sexuels dont ils pourraient à loisir couper les cheveux... J'ai un peu étudié la question et je demeure partagé entre le dégoût et la pitié.

Non moi, Vot' Sérénité, je ne suis pas fait de ce bois.

Je suis un homme lesbien voyez vous. D'ailleurs pour une meilleure compréhension on devrait appeler ça "hétéro-lesbien". Lesbien parce que capable d'aimer une femme à la manière d'une autre femme, parce que dénué de tout sentiment de domination, parce que fondamentalement attaché à l'égalité et au respect et parce que les femmes aux cheveux courts et la façon dont elles aiment les couper m'ont toujours inspiré un besoin qu'elles auraient de tenter d'estomper les différences qui souvent nous séparent.

Pour toutes ces raisons, Vot' Altesse, je recuse totalement la perversité dont on m'affuble, tout autant que la psychopathie dont on m'accuse. A la rigueur un soupçon de fétichisme, parce qu'on sait pas trop ce que ça veut dire finalement, ni où ça commence, ni jusqu'où ça va...

Alors voilà Mon Président, je ne suis pas sûr de mériter le qualificatif de "pervers psychopathe fétichiste", à la différence d'un supporteur de football qui aurait un début d'érection en voyant Ribery marquer un but, ou d'un routier qui passe son temps à mater des films pornos sur l'autoroute au lieu de regarder où il met son 38 tonnes.

Non mais franchement!

Photos: Elle

T'as l'bonjour du "pervers psychopathe fétichiste"
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Ton Tomboy 02/02/2015 23:27

Tres bel article que tu nous as fait la, vraiment ! Juré, je ne t'appellerais plus comme ça dorénavant ;)

Angel Bain 02/02/2015 17:47

Je trouve l'utilisation du terme "homme lesbien" un poil abusive. Je trouve qu'avoir des traits féminins et se sentir plus proche des femmes - mais qu'est-ce qu'une femme ? - est une chose, mais utiliser le terme "lesbien" pour un homme hétéro, donc qui n'aura jamais à subir de discrimination lié à sa féminité ou à son homosexualité, c'est nier aux opprimées leur identité, c'est se prétendre dans la même condition qu'elles et eux. Vous êtes un homme, hétéro, point. C'est un énorme cliché que de croire que les rapports de domination sont forcément présents dans un couple hétéro "normal" et qu'ils sont absents des rapports entre lesbiennes. Enfin, c'est nier leur identité aux vrais hommes lesbiens, ces transsexuels nés filles, qui aiment les filles, et qui ne sont jamais reconnus dans le sacro-saint modèle hétéro-social. Cordialement, un homme lesbien ^^

jeaneg 12/05/2015 18:07

Ahaha! .... Je me demande encore pourquoi ces choses là n'arrivent pas plus souvent. sans doute parce que les auteurs sont anonymes et que cela paraît vain d'essayer de lutter...
M'enfin là, pour le coup, il faut tout de même que je la ramène un peu.
En réponse au commentaire de Angel Bain, j'ai écrit carrément un nouvel article pour modérer justement cette appellation d'homme lesbien et me ranger, par goût de la conciliation, à son avis. Néanmoins, je dois préciser un détail, parce que j'aime toujours appeler un chat un chat, c'est que selon angel Bain, un homme lesbien serait un trans, né fille et qui aimerait les filles. C'est là une méconnaissance des travaux qui justement traitent du sujet. Ce n'est pas moi qui ai inventé la terminologie et cet "homme lesbien" décrit par les sociologues a attiré mon attention parce qu'il semblait tracer mon propre caractère. C'est tout. De fait je ne suis proche des femmes mais loin d'avoir des airs féminins.
Ce qui me fait rire comme je le souligne au début de ce commentaire, c'est la virulance du commentaire de ppp, caricature d'un féminisme militant et vengeur, un peu suranné. Je préfère militer moi aux côtés des femmes qui défendent leurs valeurs et leurs droits, plutôt que de laisser cela aux harpies castratrices.
Je sais bien ppp que je ne convaincrai personne et surtout pas vous ni vos semblables de la bonne foi de ma démarche. Alors à quoi bon. Les millions de pages vues et les centaines de milliers de visiteurs/visiteuses de ce blog me rassurent un peu quant à mon sexisme bienveillant.

ppp 12/05/2015 15:31

Tout à fait d'accord avec vous. Etrange que ce post n'ait pas eu de réponse, étant donnée sa pertinence.

à l'adresse de l'auteur du blog :
Travaillez votre féminisme, s'il vous plait.
Ce passage sur l'"homme lesbien" (les lesbiennes en rigolent bien quand ça ne les énerve pas) transpire de résidus moisissants d'un sexisme d'autant plus pervers qu'il est persuadé d'en être au dessus, et d'une inconscience totale concernant les rapports de domination. Ne parlons pas des convictions sur la sexualité des lesbiennes et des hétéros... Tout ce blog par ailleurs semble du même acabit, sous sa couche de bonne conscience apportée grâce au bon vieux coup de peinture du sexisme bienveillant.

Alors il est vrai qu'en tant qu'homme, et surtout aussi certain de bien fondé de sa démarche que vous avez l'air de l'être, il n'est pas facile de réaliser puis de reconnaître sa position privilégiée, et de voir depuis cette position tous les désavantages que celle-ci inflige à d'autres. La votre en particulier m'a l'air agréable de premier abord, valider ou dénigrer (même gentiment, c'est dénigrer) chaque femme qui tombe sous vos yeux ou dans votre boîte mail selon les critères qui font pour vous une "vraie" femme, ces notions d'indépendance, d'androgynie, d'authenticité... qui cachent malheureusement, je crains de le deviner, un grand besoin de votre approbation dans certains cas. C'est dommage, mais ça peut s'améliorer, il y a de l’espoir.

soltrail 02/02/2015 13:59

Votre Honneur, je ne suis pas un pervers psychopathe fétichiste, je plaide aussi hétéro lesbien comme notre ami et laisser le plaider la cause des femmes aux cheveux courts, elle est belle et noble.

Sophie 02/02/2015 13:25

Moi je crois que ton fétichisme n'a rien d'inquietant, il est documenté, et est bien loin d'ètre lubrique et inquisiteur. Par contre sur le net, il y a des fétichistes des nuques qui viennent violer la vie privée, envoient des messages privés et contactent des proches et là, c'est nettement plus dégueulasse...

jeaneg 02/02/2015 13:29

Hélas je sais que ce "torrent un peu boueux" suit le fil de ce blog aussi et profite des liens, des commentaires et des échanges pour assouvir ses bas instincts.