T'as l'bonjour du "pervers psychopathe fétichiste"

Publié le 2 Février 2015

T'as l'bonjour du "pervers psychopathe fétichiste"

Après tout, je peux comprendre qu'aux yeux de certain(e)s, la dilection qui occupe mon esprit et motive les 1834 articles de ce blog puisse passer pour une sorte de psychopathie perverse dominée par un fétichisme sévère. Pourquoi pas? Je n'ai pas les moyens de me mesurer sur une échelle psychiatrique pour savoir si je suis bon à enfermer ou pas et comme tout bon psychopathe je pense que ce sont les autres qui sont fous et pas moi, donc...

Cependant, pour ma défense Votre Honneur, je voudrais dire que le dérangement mental dont on m'accuse, s'il se mesure à la moyenne de l'Humanité, est infinitésimal et que par ailleurs mes mots et les images qui les illustrent ne tendent à diffuser que de l'amour, de l'estime de soi, de la confiance et de l'affection, sans être jamais vulgaire ni pervers ( si, des fois Frida, mais Frida c'est pas moi )

Je regrette parfois que mon "oeuvre" soit dévoyée et charrie un torent un peu boueux de vrais fétichistes qui, eux, se cantonnent dans la perversité en restant tapis dans l'ombre, fantasmant sur des femmes qui ne seraient que des objets sexuels dont ils pourraient à loisir couper les cheveux... J'ai un peu étudié la question et je demeure partagé entre le dégoût et la pitié.

Non moi, Vot' Sérénité, je ne suis pas fait de ce bois.

Je suis un homme lesbien voyez vous. D'ailleurs pour une meilleure compréhension on devrait appeler ça "hétéro-lesbien". Lesbien parce que capable d'aimer une femme à la manière d'une autre femme, parce que dénué de tout sentiment de domination, parce que fondamentalement attaché à l'égalité et au respect et parce que les femmes aux cheveux courts et la façon dont elles aiment les couper m'ont toujours inspiré un besoin qu'elles auraient de tenter d'estomper les différences qui souvent nous séparent.

Pour toutes ces raisons, Vot' Altesse, je recuse totalement la perversité dont on m'affuble, tout autant que la psychopathie dont on m'accuse. A la rigueur un soupçon de fétichisme, parce qu'on sait pas trop ce que ça veut dire finalement, ni où ça commence, ni jusqu'où ça va...

Alors voilà Mon Président, je ne suis pas sûr de mériter le qualificatif de "pervers psychopathe fétichiste", à la différence d'un supporteur de football qui aurait un début d'érection en voyant Ribery marquer un but, ou d'un routier qui passe son temps à mater des films pornos sur l'autoroute au lieu de regarder où il met son 38 tonnes.

Non mais franchement!

Photos: Elle

T'as l'bonjour du "pervers psychopathe fétichiste"

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :