Quand je dis jeudi, je dis jeudi!

Publié le 5 Février 2015

Quand je dis jeudi, je dis jeudi!

Parce que les outils d'un blogueur permettent de savoir où son blog est cité ou par quelle voie les visiteurs arrivent jusqu'ici, j'ai découvert que dans un forum où l'on avait tout de même la gentillesse de mettre un lien vers "Les Femmes aux cheveux courts", certaines trouvaient choquant que l'on puisse utiliser le terme d'homme lesbien.

Forcément je me sens concerné, moi qui depuis que j'ai découvert ce qu'en disait Jean Markale, me sens en tout point semblable à la description qu'il en fait.

Cet écrivain, éminant connaisseur du monde celte, c'était peut être un peu égaré de son champ de prédilection en écrivant cet essai dans lequel il évoque l'existence chez un homme hétérosexuel, d'allure plutôt virile, "d'un ensemble de valeurs féminines qui le conduisent à avoir avec les femmes, bien qu'homme, une relation analogue à celle des lesbiennes".

Sur le coup mes recherches ne m'avaient pas conduit plus loin que cette définition, mais je m'aperçois que depuis, le sujet a largement été évoqué et bien trop souvent détourné de son sens initial.

Tant et si bien qu'aujourd'hui encore plus qu'auparavant, le terme d'homme lesbien semble absolument inapproprié. On parle d'homme qui aime les lesbiennes, de transsexuel, de minorité de genre, j'en passe et des plus connes.

Je comprend dans ces conditions que certaines lesbiennes parmi les plus féroces, trouvent irrespectueux qu'on accole dans un même qualificatif homme et lesbienne.

Alors comment nommer cet homme étrange? Les psychologues américains appellent ça He-lesbian et c'est sans doute de là que nous vient l'expression. Les britanniques utilisent eux le terme Anti-Sexist man ce qui, je l'avoue, correspond peut être bien plus à la réalité.

Donc, je décide officiellement d'abandonner le terme d'homme lesbien au profit de celui d'homme anti-sexiste. J'ai dit ( ou jeudi, ou Jedi ) !

Photo: Sophie Spinelle

Une référence: Eluard est-il lesbien?

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tomtom 06/02/2015 01:17

C'est la première fois que je fait face à une description aussi proche de ce que je vis. Je suis un homme, les hommes ne m'attirent pas, les femmes tres peu, les lesbiennes masculines énormément. Mais bon une lesbienne bah c'est une lesbienne, et de là à avoir une relation sentimentale avec, tu peux te lever tôt. Comme si tout le côté masculin entretenu par ces femmes les obligeait à être finalement beaucoup plus féminine à l'intérieur que les autres femmes.