D'un regard

Publié le 17 Février 2015

D'un regard

Une journée maussade dans un monde maussade. Sans envie, refermé sur lui même, il est entré dans l'ascenseur déjà bondé. Il a serré ses épaules, tenant sagement sa malette des deux mains devant lui. Il ne voulait regarder personne, comme tout le monde...

Mais très vite il a senti qu'on l'observait. Les corps étaient trop près les uns des autres, son champ de vision réduit à quelques centimétres. Un premier arrêt libéra un peu d'espace. Entre une épaule et un dos il distingua sa silhouette et baissa rapidement les yeux, puis releva la tête, inperceptiblement, l'observant à son tour. Il y avait de la dureté dans son regard. De la dureté, pas de la méchanceté. Elle était comme lui, piégée dans ce monde gris, acteurs d'un jeu dont ils ne savaient rien sauf qu'ils n'en seraient jamais les vainqueurs.

Encore un arrêt. La cabine petit à petit se vidait, mais ils étaient indifférents à ce flux, se tenant par les yeux, l'air grave.

Il aurait aimé deviner une étincelle dans ce regard qu'elle avait sur lui, il voulait s'enflammer et que l'incendie ravage ce monde lugubre.

La porte s'ouvrit à nouveau. Elle fit un pas, quittant l'ascenseur et il fut tenté de la suivre, mais un homme s'approcha d'elle, grand, raffiné, habillé avec élégance. L'homme passa la main sur les reins de la jeune femme, l'attira à lui, embrassa sa gorge...

Elle, ne l'avait pas quitté des yeux lorsque les portes coulissèrent...

Photo: Max von Grumppenberg & Patrick Bienert

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article