Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Un Quartier Libre de mère en fille

Un Quartier Libre de mère en fille

Il y a deux ans de cela, à la suite d'une rupture amoureuse, Séléna décide de se couper les cheveux. Une réaction classique et bien connue, changer de tête pour tourner la page, jusque là rien de très original...

Si Séléna avait les cheveux longs, c'est simplement parce qu'elle n'avait jamais songé à les couper. Aucun a priori, aucune volonté de "préserver" un quelconque atout de féminité, non. Sa féminité est naturelle, innée. Elle tient ça certainement de sa mère Patricia et aussi loin qu'elle se souvienne, Séléna ne l'a jamais connu autrement qu'avec les cheveux courts...

Un Quartier Libre de mère en fille

Cependant, autre effet bien connu, après cette première coupe au carré, Séléna ne tarde pas à sentir le besoin de les couper plus courts, jusqu'à rejoindre l'image de Patricia, qui elle les porte très courts. On pourrait imaginer qu'il ne s'agit que de simple mimétisme...

De cette "transformation" la jeune femme dira qu'elle représente une sorte de rituel de passage, une étape dans sa vie de femme, entre l'adolescence et l'âge adulte. Les circonstances, le déclencheur sont bien moins importants que la volonté d'aller à la rencontre d'elle même, de se découvrir "vraie"!

Et celle qui n'était qu'une très belle jeune fille, brillante, élégante et ... un peu banale, devient une femme brillante, élégante, authentique et remarquable. Mais ce que sans doute elle n'imaginait pas en accompagnant Patricia chez ses amies coiffeuses, en exprimant son côté "aventurière" elle mettait sans doute ses pas dans les pas de sa mère.

Un Quartier Libre de mère en filleUn Quartier Libre de mère en fille

Parce que sa mère est une aventurière à sa façon et il faut l'être quand la Vie vous bouscule. Dans les années 80 lorsqu'elle entre à l'Ecole de Police, c'est presque un sacerdoce pour elle. Pour l'occasion elle a coupé ses cheveux, ce qui ne ravit pas tout son entourage, mais qu'importe, elle a décidé de prendre les commandes de sa vie.

Cette envie d'aventure on le retrouve chez Séléna, qui rêve de parcourir le monde, pour qui les études, l'avenir, sont indissociables de la cuisine, sa passion.

Mais alors que Patricia n'a guère changé le style de la coupe qu'elle a adopté depuis longtemps, Séléna, elle, explore encore différentes longueurs avec la complicité des coiffeuses dont elle expérimente le talent.

Un Quartier Libre de mère en filleUn Quartier Libre de mère en fille
Un Quartier Libre de mère en filleUn Quartier Libre de mère en fille

Sûre de sa féminité, aujourd'hui, la tondeuse qui rase sa nuque ne lui fait pas peur, au contraire, elle avoue adorer la sensation.

" Les femmes aux cheveux courts attirent certains hommes qui sont en général, plus "open", plus intelligents. C'est un bon filtre pour s'épargner bon nombre de "relous""

Un Quartier Libre de mère en fille
Un Quartier Libre de mère en fille

La mère et la fille, élégantes femmes aux cheveux courts, complices depuis toujours, se retrouvent finalement aussi dans leur image, déterminées et volontaires et c'est bien plus qu'une simple histoire de coupe de cheveux...

Je voudrais les remercier, l'une et l'autre d'avoir accepté de se raconter et d'être des fidèles de ce blog

Photos: Séléna S. et Patricia I.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article