Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Ne rien manquer

Ne rien manquer

C'est un peu comme le reflet infini du miroir dans le miroir, lorsque le photographe fait une photo de photographe qui elle même photographie...

Mais il y a parfois dans le cliché autre chose qu'un simple jeu de miroir, un simple jeu espiègle et malicieux. Si l'on regarde bien il y a aussi de l'amour, ou de l'affection, enfin un sentiment révélé, une envie discrète de dire les choses, l'admiration, le désir peut être?

Ou juste un plaisir d'esthète, une envie de saisir les courbes et les plis, le revers d'une manche, l'ornement d'une oreille, la nudité d'une nuque... trouver admirable le mouvement d'une chevelure, aussi courte soit-elle, aimer l'émergence d'un cou, fin et robuste, d'un col échancré.

Et puis sourire, rassuré d'avoir saisi cet instant, cette image qui toujours fera renaître, en la regardant, le même sentiment, d'affection, d'amour ou le plaisir simple de l'esthète.

Photo: Elise Bucamp

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :