L'amant

Publié le 2 Janvier 2015

L'amant

Il a ce pouvoir, d'être le seul spectateur de ton paysage inconnu, cette face de toi même que toi même tu ignores. Il est, on l'imagine, un explorateur minutieux et prudent, capable de s'émerveiller de la géographie de ce corps, de cette image qui est l'écho de ton intérieur le plus secret.

De sa main consciencieuse aux doigts minutieux il peut caresser chaque vague de ce duvet invisible qui souligne l'échine qui le mène à ton cou puis ta nuque où les cheveux tondus toujours plus court dévoilent sans pudeur ton masculin le plus tendre.

Lui seul, sans doute, connait vraiment ton âme pour aimer chaque détails de cette conjugaison harmonieuse d'Andros et de Gyné. Dans le clair obscur c'est une face de garçon qui parfois s'offre à lui, lorsque la femme reste masquée dans l'ombre. Alors tu lui tends la nuque comme on tendrait les lèvres pour avoir un baiser dans ce creux si intime.

Photo: Aabigail Cyanure

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

boris sentenac 02/01/2015 12:02

magnifique