Besoin de personne

Publié le 31 Janvier 2015

Besoin de personne

Je me garderais bien de faire des généralités, mais c'est marrant ces temps ci, le nombre de femmes qui m'avouent avoir dans un coin de leur tête, l'idée, un jour, de raser leurs cheveux. Cela peut paraître étrange comme désir, pour un esprit archaïque peu enclin à chercher au delà des apparences, pourtant de manière presque systématique, toutes celles qui ont osé ce geste de façon consensuel bien sûr, sans y être contraintes par la maladie par exemple, ont exprimé le sentiment de fierté et l'extraordinaire sensation de liberté que cela leur avait procuré.

La réalité c'est que tout est matière de caractère et de tempérament, là où la plupart des gens ne voit qu'une question d'esthétique.

A tel point que même celles que le traitement d'une maladie contraint à se raser la tête devraient non pas se lamenter sur la perte illusoire d'une idée de la féminité, mais au contraire montrer avec fierté l'esprit de combativité qui les anime dans cette lutte "à mort".

De façon moins dramatique, lorsque cette idée traverse l'esprit, ce ne sont que des considérations se rapportant aux autres qui freinent ce désir d'être soi même dans toute sa nudité. Comment "les autres" vont-ils percevoir cette transformation? Que vont dire "les autres"?

Ainsi, on s'en remet au jugement du regard de ces "autres" qui ne sont pas les acteurs de notre vie pourtant.

Il faut du courage, c'est vrai, pour affronter sa vraie image, peut être le même que celui qu'il faut pour se jeter du haut d'un pont avec les pieds attachés à un élastique... et exploser de joie en s'apercevant que trois secondes plus tard on est toujours en vie et tellement fièr(e) d'avoir "osé".

Alors moi je dis que la vie est trop incertaine pour ne pas profiter de chaque occasion de faire de nouvelles expériences, juste pour voir si, comme le disent celles qui l'on fait, on ressent soi même cette liberté et cette fierté.

Photo: Maddocman

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article