La vie est une chienne

Publié le 16 Décembre 2014

La vie est une chienne

Rien de tout ça ne t'avait jamais heurté... Tant de bienveillance autour de toi ne pouvait pas éveillé de méfiance. Être soi même c'était un principe, une loi naturelle, une évidence.

Mais le temps qui passe bouleverse souvent les certitudes et la vie est une chienne qui sait bien te gifler après t'avoir longtemps caressé...

La fillette amusait tout le monde avec ses genoux écorchés et ses allures de "petit boy". L'adolescente était touchante avec son air dégingandé. On lui trouvait bien une allure un peu masculine, mais sa sempiternelle queue de cheval attestait de son genre et soulageait toutes les consciences. Ah les apparences...

Et te voici jeune femme, toujours la même, le caractère plus affirmé, les traits plus prononcés et cette envie plus forte que jamais d'être sincère avec toi même, d'écouter ton coeur et de chasser les hypocrites, d'être en harmonie avec le garçon qui t'habite sans renier la femme que tu es.

Mais voilà, personne n'aime qu'on chamboule ses croyances et qu'on sème le doute comme une mauvaise graine. Un jour tu as coupé ta queue de cheval et plus encore. Subitement tu es apparue sans genre, fille masculine, joli garçon, provoquant le trouble dans les esprits. Pour toi rien d'autre qu'un désir sincère d'être en accord avec toi même et pour les autres un crime, ou tout comme. Soudain on te reproche tes vêtements, ta manière de vivre, les femmes qui t'entourent, ta nuque trop rasée...

Être soi même est un défi que seuls les coeurs vaillants peuvent relever...

Photo: Ariana London

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs, #gayfriendly

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article