Dans ce parfum

Publié le 28 Novembre 2014

Dans ce parfum

De la nuit il ne reste qu'un mélange de subtiles parfums et d'odeurs familières. La couche à moitié abandonnée, la tiédeur du drap et ces effluves qui collent à la peau. Encore alanguie elle perçoit chaque nuance, chaque ton et doucement caresse son corps comme on froisse les pétales d'une fleur pour en extraire davantage d'essence. Elle retrouve ici et là son odeur, la devine, s'ennivre.

Et ses doigts brûlent et ses tempes battent. Sa peau frisonne sous la caresse quand elle parcourt sa nuque, tellement nue, tellement soyeuse. Ses doigts fourragent dans ses cheveux et des senteurs s'exhalent encore.

Sa peau embaume et à chaque inspiration son ventre se contracte, ses seins durcissent. Les doigts se crispent sur la nuque rasée et son corps tout entier ondule comme un cygne... Jusqu'à ce que le souffle lui manque et que toute sa chair se tende comme un arc bandé.

Un peu de sueur a perlé faisant naître une autre fragrance et sa peau luit, drainant une goutte de cet élixir dans le creux des reins.

Encore un frisson, long, presque sans fin.

Photo: Solenne Jakovsky

Le shooting de Sand

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article