La chevelure de l'ange

Publié le 20 Août 2014

La chevelure de l'ange

C'est une clause du contrat et même si l'ange traine sa silhouette androgyne depuis longtemps parmi les humains, il sait qu'il ne doit pas y déroger. Ce n'est pourtant pas l'envie qui lui manque, c'est même parfois tenace...

Alors il s'invente un style, pas court, mais pas très long, une frange au ras des yeux, un carré flou qui enveloppe son visage sans qu'on puisse déterminer jamais son genre. Les anges n'ont pas de sexe, tout le monde sait cela. Couper ses cheveux trop courts lui donnerait une allure de garçon et les avoir trop longs la ferait trop fille...

Pourtant elle se dit qu'avec ce visage personne ne peut se tromper, ses lèvres si bien dessinées et si pulpeuses, son regard noisette dans ses yeux en amande... Au diable les contrats elle rêve de cheveux courts, de sentir la brise caresser ses oreilles... Mais il ne peut pas. Elle a bien un subterfuge, des fois elle soulève ses cheveux, en fait une queue un peu haute ou un chignon et laisse la tondeuse raser soigneusement sa nuque. Ça lui donne des frissons, elle a le sentiment de gouter un fruit défendu et lorsque ses cheveux retombent, comme un rideau sur la scène, ni vu ni connu, il est toujours l'ange androgyne, celui qui fait rêver et celle qu'on admire mais dont personne jamais ne peut déterminer le genre ni le sexe.

Modèle: Freja Beha Erichsen

Rédigé par jeaneg

Repost 0
Commenter cet article