Battle de genre

Publié le 19 Août 2014

Battle de genre

Je n'arrive jamais à voir à travers l'image d'une femme aux cheveux courts, l'expression d'une quelconque revendication. Pour moi les choses sont limpides, féminité et virilité ne sont pas une question de longueur de cheveux, mais une attitude, une mentalité, une qualité intrinsèque.

Une fois que j'ai dit ça, je suis bien obligé d'admettre que parfois, indirectement, il y a un enjeu et qu'aujourd'hui encore, malgré tout, les cheveux courts envoient un signal.

D'abord un signe d'indépendance affichant la liberté prise avec les dogmes et la représentation communément admise de la séduction féminine. Certains, trop facilement et trop rapidement interprétent cela comme un refus de séduire alors que moi j'y vois plutôt une séduction sans artifices, une séduction naturelle, authentique.

Mais dans l'éternel combat, légitime, qui oppose les femmes aux hommes, pour l'élémentaire respect de l'égalité, il faut bien admettre que parfois les cheveux courts aident à "gommer" le genre. Certaines y trouvent plus de crédibilité, d'autre une mise sur un pied d'égalité... les motivations parfois sont obscures.

Et puis cheveux courts ne signifie pas forcément coupe masculine. Mais là aussi les genres se mélangent....

Mon prisme qui déforme tout, lui ne voit qu'une femme assurée de son pouvoir de séduction et de sa féminité, quelle que soit la manière dont elle coupe ses cheveux.

Photo: Franck Apostolopoulos

Rédigé par jeaneg

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :