Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Une époque formidable

Soyons honnête, on ne peut pas toujours se plaindre de tout tout le temps, du chômage, de la SNCF, du coût de la vie et des footballeurs.

Si on y regarde bien, objectivement, depuis une centaine d'années ( oui bon, cent ans tout de même... ) les choses ont finalement pas mal évoluées. D'un extrême à l'autre on est passé du beau père qui assigne son gendre en justice parce qu'il a laissé sa fille se faire couper les cheveux ou du mari qui flingue son épouse pour le même motif en 1925 à une représentation parfois glamour de la femme du XXIème siècle, la boule à zéro et sans complexes. Entre les deux, les Congès Payés, une guerre et quelques horreurs en plus. Et l'on s'aperçoit que toute cette liberté d'apparence que la femme avait conquit juste après la Première Guerre Mondiale, survit très mal après la Seconde. La société patriarcale se venge et remet les femmes à leur place après en avoir humilié bon nombre en leur tondant carrément le crâne.

Si bien que ces cent ans sont ramenés à notre période moderne, 1950 - 2014, soit une soixantaine d'années durant laquelle les femmes vont batailler, encore et encore pour s'approprier à nouveau leur image. On coupe, on permanente, on ondule mais toujours on fait la distinction entre masculin et féminin et les vedettes de cinéma donnent le tempo...

Un beau jour, un audacieux coiffeur parisien va dégainer dans son salon une tondeuse électrique. Waooo! Et là, le vert est dans le fruit...

Petit à petit, l'outil enfin réhabilité va se faire une place, jusque dans le foyer de madame Toulemonde. Bon bien sur, au début c'est pour monsieur et les garçons, mais aujourd'hui, rien de ce qui est du domaine masculin ne doit être inaccessible au féminin, ni mode de vie, ni sport, ni vêtement et ni coupe de cheveux. Le genre petit à petit s'estompe.

Alors moi je dis oui, on vit une époque formaidable!

Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White
Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White
Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White
Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White
Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White
Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White

Dans le désordre d'apparition: Louise Brooks, un salon des années 50, une coupe 80's à la tondeuse, Christiaan et l'undercut, Sara Cummings et Shauna White

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article