Juste quelques millimètres

Publié le 15 Juillet 2014

Juste quelques millimètres

Des fois, cela ne tient pas à grand chose et le béotien risque d'avoir du mal à comprendre l'acharnement que peut mettre une adepte des cheveux courts à les faire tailler parfois aussi régulièrement.

C'est que, comme toute personne qui attache un tantinet d'importance à son image, la femme aux cheveux "très" courts, supporte mal le négligé.

On pourrait croire que cette minutie a quelque chose de récent, due à la fréquentation encore un peu anecdotique des salons de barbier où justement on cultive ce genre de maniaquerie.

Juste quelques millimètres

Il semblerait en effet que depuis que la femme s'est affranchie des fantasmes masculins en matière de coiffure, soit le début du XXème siècle et que par la force des choses elle fréquente les coiffeurs pour hommes, elle soit susceptible de porter une attention toute obsessionnelle à la tonte de sa nuque.

Juste quelques millimètres

A ce sujet, on peut toujours compter sur moi pour échaffauder des théories et les défendre avec la plus audacieuse mauvaise foi.

Rédigé par jeaneg

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article