Frida relance

Publié le 2 Juillet 2014

Frida relance

Je ne le cache pas, dans cette vie qui en apparence pouvait sembler idéale, parfois je m'ennuyais. Dans ces périodes là, je glissais lentement vers un état semi dépressif qui n'échappait pas longtemps à l'oeil expert de Frida.

Je ne suis pas du genre à me jeter corps et âme dans le boulot pour noyer dans un flot d'activités le manque d'intérêt que toutes choses représentent à mes yeux, alors j'erre sans chercher à déranger qui que ce soit, abandonnant Laora à son shopping et l'allemande à ses maboules.

Trois ou quatre jours, c'est le temps en général qu'il faut à ma thérapeute de la Forêt Noire pour concocter un plan afin de me sortir de ma torpeur, mais je crois que cette fois là elle avait l'idée en tête depuis un moment.

Ma Psy " Dis donc darling, tu n'as jamais eu envie d'être une femme? "

J'avoue que l'idée m'était déjà venue à l'esprit, mais posée comme ça, la question me fit l'effet d'une pîqure d'adrénaline...

Moi " - Est ce que tu trouves que j'ai des manières ou quelque chose qui puisse le faire penser?

Ma Psy - Nein nein nein... Non che te razures tu pourrais presque passer pour un macho. Non mais che veux dire, est ce que tu as rêvé du personnache que tu aurais pu être si tu étais une femme?

Moi - Aaah... Ben oui, mais je ne vais pas t'étonner si je te dis que j'aurais aimé être belle et androgyne, avec un caractère de garçon manqué qui aurai apprivoisé sa féminité, tu vois le genre?

Ma Psy - Ya parfaitement! Mais che voulais dire zexuellement aussi.

Moi - Eh bien je crois que pour ça je ne changerai rien" dis-je malicieusement. " Je resterais lesbien, enfin lesbienne du coup."

Photo: Grace Emily Skinner via Instagram

Rédigé par jeaneg

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article