Frida joue avec les mots

Publié le 26 Juillet 2014

Frida joue avec les mots

Dans ce trio improbable que nous formions depuis quelques années, je ne me lassais pas d'admirer les qualités de mes partenaires, essentiellement dans le domaine érotico-sensuel, chacune dans son registre.

Chez Laora c'était évident, la jeune et belle transalpine respirait la sensualité et avec son naturel spontané, elle avait depuis longtemps jeté tous les tabous aux orties.

Chez Frida c'était bien sûr plus subtil. Notre doctorin intellectualisait facilement son érotisme, mais sa rigueur scientifique et son tempérament prussien faisait toujours mouche. Comme si elle calculait avec précision le poids des mots qu'elle utilisait pour déclancher toutes les alarmes de notre libido.

Il suffisait d'un geste distrait, une main qui venait fourrager dans les cheveux, sur le front ou la nuque et un tout aussi distrait : " Dis donc tu as les cheveux longs darling. Quand est-ce que tu vas te faire tondre? " pour que nos esprits s'échauffent. Elle aimait employer des mots crus, presque violents, qui laissaient imaginer des situations extrêmes qui exagèraient toujours la réalité et finissaient par nous exciter la brune et moi autant qu'elle même.

Tant et si bien que tout cela finissait généralement en des ébats pour le moins... ébouriffants.

Photo: Leilei Ma

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Ma Psy et Moi

Repost 0
Commenter cet article