Dieu ( ou Diable? ) est dans les détails

Publié le 4 Juillet 2014

Dieu ( ou Diable? ) est dans les détails

On peut bien être une femme aux cheveux courts depuis (presque) toujours et avoir envie de tenter des choses. Quand on a les cheveux courts, souvent quelques millimètres suffisent à la transformation. La frange plus courte, les pattes légèrement "effacées", la nuque davantage tondue... De toute façon ce détail s'estompe d'un rendez vous à l'autre, si bien qu'on a toujours le loisir du "stop ou encore".

Une façon peut être de mettre à l'épreuve sa personnalité et sa résistance aux pressions sociales qui vous assènent sans cesse des âneries sur la féminité et son apparence admise. Et puis aussi le plaisir de céder à la tentation, d'oser et d'en rougir, à peine, en caressant sitôt après la nuque qui vient d'être mise à nu...

Souvent le détail fait l'essentiel.

Photo: Erika Fermina

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article